top of page
GettyImages-969860270_edited.jpg

La collaboration école-famille : Quels effets sur la réussite des garçons et des filles vulnérables à l’entrée à l’école ?

L’entrée à l’école représente un stress majeur pour les enfants qui n’ont pas acquis, à l’âge préscolaire, l’ensemble des compétences pour faire face aux exigences du milieu scolaire.

 

Au Québec, près du quart des enfants entrent à l’école avec des vulnérabilités dans au moins un domaine du développement (cognitif, physique et moteur, langagier, social et affectif). Ceux qui présentent des difficultés sur les plans social et affectif, majoritairement des garçons, sont à risque de vivre des difficultés scolaires persistantes et ce, peu importe leur niveau d’habiletés cognitives. La mise en place de conditions favorables à l’apprentissage dès le début de la scolarité comme une étroite collaboration école-famille pourrait réduire le risque de difficultés et favoriser la persévérance scolaire de ces enfants.

 

Ce projet, réalisé avec la Fondation pour les élèves du Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke, vise à déterminer dans quelle mesure la collaboration école-famille contribue à la réussite scolaire des garçons et des filles, dont ceux ayant des vulnérabilités sur les plans social et affectif.

 

Il s’appuie sur une recension des écrits et l’analyse des associations, selon le sexe, entre les caractéristiques de la collaboration école-famille et la réussite scolaire d’un échantillon d’enfants normatifs et vulnérables en Estrie.  

GettyImages-969860270_edited.jpg

Ressources liées au projet

Capsule 1 - Collaboration école-famille

Capsule 1 - Collaboration école-famille

Lire la vidéo